A-propos-Eclat-de-linstant

LE PROJET ECLAT DE L'INSTANT

Notre histoire arrive à la fin d’un cycle.

Notre monde craque, se fissure et l’humanité commence à prendre la mesure de ce qui est là depuis déjà un moment. À l’échelle planétaire, nous vivons des catastrophes écologiques, fractures sociales, pression professionnelle, perte de sens, souffrance morale et psychique, catastrophes sanitaires, corruption, injustice, … Face à ce système mondial qui participe à la destruction du vivant sous toutes ses formes, nous sommes aujourd’hui appelés à changer en profondeur.

Les changements qui ont eu lieu dans l’histoire de l’humanité ont le plus souvent emprunté “la voie de l’extérieur”. C’est-à-dire une mise au dehors de nos émotions intérieures dites négatives, manifestant des actions telles que le rejet, le jugement, la révolte, le combat, la violence, la course à l’armement, l’anéantissement, …

Le projet “ECLAT DE L’INSTANT” est né de ce constat. Un changement en profondeur ne peut pas se produire en ignorant une autre voie, “celle de l’intérieur”. La voie intérieure consiste à tourner le regard vers notre intériorité pour transmuter nos émotions négatives de sorte à nous libérer de ce qui nous cloisonne, nous conditionne et nous limite. Arrêter de chercher un responsable et regarder où est la peur en nous ? où est la violence ? où est la tristesse ? Nous ne pouvons être libres sans aller visiter ce qui nous empêtre et nous enchaine. Nous ne pouvons pas contacter la joie sans regarder notre tristesse et la laisser peu à peu se libérer dans la lumière. Nous ne pouvons pas contacter l’amour sans accepter de regarder la haine, sans aucun jugement.

Aujourd’hui nous avons à en finir avec nos conditionnements, nos croyances, nos limitations, nos fonctionnements, nos mythes personnels, familiaux, sociétaux … avec tout ce qui nous fait croire que nous n’avons pas d’autre choix que ce que nous expérimentons du monde extérieur. Notre voie est de proposer sous diverses formes (évènements, enseignements, initiations,…) des pratiques permettant de tourner notre regard à l’intérieur afin de réunir nos polarités sombres et lumineuses, yin et yang, et les mettre au service de l’unité.

QUI SOMMES-NOUS ?

Nadeige IMBERT COUSINIÉ

Je suis graphiste et praticienne de shiatsu.

L'Art visuel d'une part et l'Art du toucher d'autre part, deux formes différentes qui peuvent toutes deux impacter la profondeur d'un être humain et provoquer une émotion.

J'ai comme tout un chacun mes blessures et mes limitations travaillées pendant de nombreuses années lors d'une psychanalyse, puis avec une forme corporelle en recevant du shiatsu et en suivant une thérapie en massages biodynamiques fonctionnels. Ce travail m'a permis d'acquérir plus de force intérieure, d'apaiser les souffrances liées aux blessures et de plonger dans diverses couches pour ramener la vase vers la surface. 

 

Je pratique depuis presque 6 ans le kundalini yoga et la méditation. Et ce n'est véritablement qu'avec ces deux pratiques que j'ai peu à peu compris que ce qui me limitait le plus était mes pensées, et que plus mon mental me laissait tranquille, plus mon cœur trouvait un chemin pour s'exprimer et se manifester.

 

J'ai contacté la joie lors d'un stage de yoga et elle ne m'a plus quittée. Cela ne signifie pas que je ne suis plus traversée par la tristesse ou le courroux, cela signifie que j'ai une base qui est profondément en contact avec la joie et que je peux tel le roseau laisser le vent et les intempéries me brasser sans ébranler ma base. Cela signifie aussi que je suis sur le chemin pour accueillir mes émotions sans avoir peur d'être complètement submergée pour les transmuter et les libérer, voir et accepter mes parts d'ombres et les accepter et les réunir avec mes parts lumineuses.

 

Aujourd'hui je peux mesurer tout le changement qui a eu lieu en moi et c'est ce que j'ai en-vie de partager au travers de ce projet l'Eclat de l'instant".

Marie-Anne MALET

 

Je me passionne pour ce déclic, qui nous fait basculer d’un état à un autre, cette étincelle ou ce long puzzle qui nous mènent vers un apaisement, un horizon meilleur. Depuis plusieurs années, je suis ce fil d’Ariane, je nourris cette quête de lectures, et d’intenses discussions entre amis ! J’entretiens un foyer sensible et nourricier par la musique, les balades dans la nature et le yoga. J’ai découvert au travers de la danse, une forme de relation qui dépasse l’enveloppe charnelle et les mots, qui ouvre les cœurs. Souvent mon mal-être a été désarmé par le regard patient et humble porté sur mes propres émotions.

 

Formatrice de profession, j’accompagne des personnes dans leurs projets. Je constate à quel point rassurer, générer et entretenir les belles émotions permet d’avancer, mais également à quel point le travail de fond et un environnement serein sont nécessaires pour une quiétude durable.

 

Aujourd’hui, je participe à un projet qui favorisera l’échange entre internautes sur les questions de bien-être, car il faut que cet échange ait lieu, le plus souvent possible. Cette quête qui dépasse largement ma propre personne ne me laisse plus le choix ! Eclat de l’instant fait partie d’un grand ouvrage, qui tissera le motif de notre nouvel environnement émotionnel, dans le partage et par la transmission. Nous générerons de fraîches étincelles ! J’y sens surtout la voie possible d’un changement profond, une paix aussi, qui m’attire et à laquelle je veux résolument m’allier.

Régine MEYZENC

J'ai grandi dans une ferme retirée du Haut-Diois. Les ruisseaux et les bois me servaient de terrains de jeux. Ensuite, j'ai suivi des études de communication, complétées par un cycle en histoire de l'art à l'École du Louvre.

 

Ma vie n'a rien de rectiligne, je préfère emprunter les petits chemins plutôt que les autoroutes, Il en est de même au niveau professionnel : Chargée de communication, médiatrice culturelle, conseillère en séjour en Office de Tourisme, et actuellement j'aide des personnes âgées dans leur vie quotidienne.

 

À Paris, je découvre le Kundalini Yoga. Cette expérience marquera le début de mon intérêt pour des pratiques corporelles et spirituelles que j'ai expérimentées jusqu'à maintenant : sophrologie, méthode Rosen, pratique du zen et du bouddhisme… 

 

Je regrette que le monde actuel fonctionne avec trop de « prose » et pas assez de « poésie » selon les termes d'Edgar Morin. Alors oui, j'aimerais amener de la poésie dans notre monde trop rigide, trop sérieux, et obsédé par l'argent. 

 

Le yoga, la méditation nous aident au quotidien à élargir nos horizons, en gardant un état d'esprit ouvert et joyeux. Par un travail régulier il est possible d'affiner ses sens, sa perception du monde et de devenir plus réceptif à soi-même et aux autres. Le monde serait différent si nous amenions dans nos vies d'autres valeurs, comme la spiritualité. Avec un engagement spirituel, on peut bouger en « profondeur » et nous tourner plus vers plus d'humanité. La compréhension des autres peut nous aider à évoluer.

 

Finalement le bonheur tient à peu de choses. Lao Tseu disait : « Celui qui est content d'être content sera toujours content ». 

 

Partout où tu vois une grande fin,

sois sûr d’un grand commencement.

Quand une douloureuse et monstrueuse destruction

épouvante ta pensée, console-la avec la certitude

d’une vaste et grande création.

Dieu est là, non seulement dans la petite voix tranquille,

mais aussi dans le feu et dans le tourbillon.   SRI AUROBINDO

 
Spread the love